Orelsan - Le chant des sirènes


Sorti en septembre dernier, le second album composé entièrement par Orelsan dévoile une nouvelle facette du rap français.

Artiste peu connu lorsqu'il a sorti son dernier album "perdu d'avance" en 2009 Orelsan effectuera un featuring plutôt réussi avec "The Toxic Avenger" qui a été un avant-goût qui a fait un peu de bruit dans le monde de la musique.

Mais ce n'est qu'à la sortie du "Chant des sirènes" qu'Orelsan réussit vraiment à percer dans le monde exigeant du rap. Ce dernier album raconte ce qui s'est passé dans sa vie depuis "perdu d'avance", il exprime qu'il n'arrive plus à vivre avec son temps ni à se comprendre lui même.

Certaines chansons sont déjà connues telles que "Plus Rien Ne M'étonne", "Raelsan" "Double vie" ou encore "Mauvaise idées" dont les paroles sont frappantes et qui appellent à la réflexion. Il dresse ainsi une critique de la société actuelle, de l'enfant a l'adulte, de l'alcool jusqu'au sexe, tout y passe du plus tabou au plus naturel. Il a aussi écrit des chansons en reprenant pas mal de clichés comme "Suicide social" où l'artiste mentionne qu'il ne faut pas tout prendre au premier degré.

Les sonorités de ses morceaux sont plutôt calmes mais les paroles feront réagir la majorité d'entre nous à cause des termes exagérés qu'il utilise parfois comme dans "Suicide Social". Orelsan marque son retour grâce à "Raelsan", s'actualise dans le monde moderne avec "Plus rien ne m'étonne", souligne la stupidité de certaines personnes avec "Mauvaises idées", dévoile les sentiments des personnes menant une double vie grâce au titre "finir mal" et parle également du quotidien des étudiants à travers la morceaux "Si seul". Le rappeur exprime sa nostalgie entre les années 1990 et aujourd'hui.

Certaines personnes se reconnaîtront entièrement dans ses chansons et visualiseront facilement le message que le rappeur veut faire passer, d'autres ne verront dans ses paroles qu'une accumulation de phrases assez crues et choquantes.

 

Cet album pourrait appeler à la révolte, mais l'idée principale reste la réflexion sur les paroles. Orelsan le dit lui même dans sa célèbre chanson "Suicide social" : "Essaie d'écrire la bonne parole avant de la prêcher". Artiste à suivre pour tous les fans de rap.

 

 

 

Par Alexa L. et Alexandre G.

Plus rien ne m'Étonne [CLIP OFFICIEL]

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×