Interview d'une orthophoniste

Cette semaine, nous avons interviewé une orthophoniste, Odile Janet, personne spécialisée dans la rééducation de l'élocution ou de la mémoire, qui a répondu à nos questions et définit son métier en quelques phrases.

 

 

En premier lieu, quelles études permettent de devenir orthophoniste ?

Après le bac, général de préférance, il faut être admis à un concours et faire ensuite un cursus de quatre années, pour obtenir le CCO (Certificat de Capacité d'Orthophoniste).

Il est difficile d'être reçu au concours directement après le bac c'est pour cela que beaucoup d'étudiants choisissent préalablement de passer par une année en classe préparatoire. D'autres arrivent également de diverses licences.

 

De quels types sont les problèmes que vous résolvez ?

Je m'occupe principalement des personnes ayant une mauvaise élocution écrite (dyslexie, dysorthographie) ou orale (trouble de l'articulation ou du langage comme le bagaiement) ou des défauts de mémoire, la majorité des patients sont des enfants.

Nous voyons également des enfants présentant des troubles envahissants du développement (autistes) ou des difficultés cognitives ainsi que des jeunes ayant des troubles visuels ou auditifs.

Nous pouvons également traiter des cas de problèmes neurologiques, la maladie de Parkinson ou encore la maladie d'Alzheimer chez les patients d'un certain âge. Chaque orthophoniste peut avoir des spécialisations en toute sorte de domaine de rééducation.

 

Comment se déroule une journée ordinaire d'un orthophoniste ?

Il existe des orthophonistes salariés qui exercent dans des hôpitaux ou dans des institutions (INE, INPP...) et qui travaillent donc avec une équipe. Dans leur emploi du temps ont lieu des réunions de synthèse. Ils peuvent animer des séances en groupes avec des psychologues ou infirmières et pratiquent des rééducations individuelles et des bilans.

D'autres orthophonistes travaillent en libéral et reçoivent les patients à leur cabinet pour des séances de 30 à 45 minutes. Les orthophonistes peuvent également intervenir à domicile.

Dans quasiment tous les cas les emplois du temps sont très chargés...

 

Pour vous, quelles sont les qualités indispensables pour se lancer dans une carrière d'orthophoniste ?

L'orthophonie est un métier de contact et il est indispensable de s'armer de patience et de persévérance pour pratiquer des rééducations parfois difficiles avec des patients présentant de lourdes pathologies.

 

 

 

Merci à Odile Janet pour nous avoir consacré du temps à répondre à cet interview

Pour plus d'informations sur le métier d'orthophoniste : www.orthophonistes.fr

 

 

 

 

Par Corentin V.

 

 

2 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Hugo 2012-01-12

Très intéressant

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site