Interview d'un architecte

 

 

Pour ce nouvel interview de la semaine, nous avons pu discuter avec deux architectes travaillant en libéral à Dinan. Nous avons rassemblé leurs témoignages afin de vous donner un aperçu le plus exact possible du métier d'architecte.

 

Quel est le parcours pour devenir architecte ?

Il y a plusieurs parcours possible, comme dans la majorité des filières. J'ai choisi la voie Bac+5 dans le but de décrocher à son issue le Diplôme d'Etat d'Architecte. C'est un diplôme national qui confère le grade de master. Ensuite j'ai travaillé en Agence pendant plusieurs années puis je me suis installé à mon compte.

 

En quoi consiste brièvemet le métier d'architecte ?

Le cliché des architectes crayon à la main est de plus en plus dépassé, la plupart des architectes passent désormais l’essentiel de leur temps derrière des ordinateurs avec lesquels ils réalisent tous les plans. J'interviens à tous les niveaux du projet : de la conception à la réalisation, en passant par les négociations avec les clients et les professionnels du bâtiment. On suit le projet du premier entretien à la réception des travaux.

"Être architecte c'est rester créatif tout en respectant diverses contraintes"

 

Quels sont les bons et les mauvais côtés du métier ?

Les bons côtés sont souvent ceux qui attirent dès les études. Il s'agit de la créativité, le fait de créer une habitation qui permettra à une personne ou une famille de s'épanouir, de laisser libre cours à ses idées, le côté artistique... Les inconvénients sont liés avec les bons côtés. Les promoteurs et le budget alloué aux travaux sont des freins aux projets car les coûts de production ont énormément augmenté, ce qui entraine des désillusions. Construire des maisons passives par exemple est un projet presque utopique en période de crise pourtant il s'agit de l'avenir de l'habitation !

 

Est-ce que vous pensez que le métier d'architecte est un métier d'avenir ?

Oui et non. Il y aura toujours des architectes mais la concurrence de plus en plus rude avec les pavillonneurs entraine une baisse de la fréquence du travail d'architecte. Selon moi, le véritable avenir en matière d'architecture se situe certainement dans la rénovation.

 

 

Par Corentin V.

 

 

 

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Commentaires (1)

1. Damien 2012-03-11

Merci pour les infos, je veux faire architecte plus tard !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×