Le paradoxe marseillais

 

Cette saison est éphémère pour les supporters olympiens. A la fois étonnemment compétitive en Ligue des Champions, elle déçoit toute la Canebière en championnat (9ème en ce moment). Manque de motivation face aux équipes moins renommées ? Difficultés de coaching ? Rythme trop important ? Décryptage.

 

"A l'issue d'un match au scénario fou, les joueurs de Didier Deschamps se sont qualifiés pour les quarts de finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes en éliminant l'Inter Milan." Voici la phrase écrite par TF1 sur leur site officiel suite à la qualification marseillaise. Sept défaites et un match nul plus tard le bilan est très alarmant. L'Olympique de Marseille peut malgré tout sauver sa saison en remportant la Coupe de la Ligue (lors de la finale contre Lyon le 14 avril prochain), en accrochant une demi-finale de Champion's league et une place honorable en championnat. L'effectif marseillais, incontestablement talentueux, paraissait armé pour lutter pour le titre au même titre que Lille, Paris-Galactique ou Lyon. Finalement c'est Montpellier qui tire son épingle du jeu et l'équipe à Didier Deschamps reste sur le carreau à se battre pour une place en Europa League.

La goutte qui a fait déborder le vase a été la défaite contre Quevilly (équipe de National) en Coupe de France dans un match qui devait permettre aux Olympiens de relever la tête. En effet, la modeste équipe de Normandie a vaincu une équipe en plein doute (3-2) et enfoncé un peu plus la direction marseillaise et notamment l'entraineur, Didier Deschamps, une nouvelle fois critiqué.  Après avoir été montré du doigt sur le cas Lucho et sur son coaching intriguant, les tactiques de l'ancien capitaine de l'Equipe de France, est remis en cause. Preuve qu'aucun statut n'est éternel car le temps où Deschamps était porté aux nues par les supporters et la presse hexagonale n'est pas si lointain. Les autres responsables marseillais : Anigo, Labrune et Margarita Louis-Dreyfus sont également critiqués pour différentes raisons : les innombrables petites querelles avec Deschamps pour le premier, le manque d'investissements financiers pour la dernière.

 

Toujours en course pour l'Europe mais largué pour le titre.

 

Le championnat semble donc hors de portée, avec 20 points de retard sur les deux leaders (Paris et Montpellier) et 13 sur le troisième (Lille), la Ligue des Champions relève à présent de l'utopie si l'équipe Olympienne ne se qualifie pas en demi-finale de la plus prestigieuse des coupes européennes en sortant le Bayern.

Les seules satisfactions de la saison à Marseille est l'efficacité et le jeu proposé par Loïc Remy, auteur de 10 buts (7ème meilleur buteur du championnat), l'assurance toujours garantie de Mandanda et la position de meilleur passeur du championnat détenue par Mathieu Valbuena avec 11 passes décisives. Les trois hommes forts de la Canebière ont d'ailleurs affiché leur souhait de continuer l'aventure sur la côte méditerranéenne, de bonne augure pour la suite.

 

 

 

Par Corentin V.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site