Le développement du Basket en France

 

 

 

Placé cinquième dans le classement des sports les plus pratiqués en France derrière le football (Numéro 1), le tennis (2), l'équitation (3) et le judo (4); le basket compte aux alentours de 450 000 licenciés depuis 10 ans. Avec les bonnes performances de l'Equipe de France au championnat d'Europe et la mise en avant de la Pro A et de la NBA, est-ce que les français vont privilégier ce sport ?

 

Le basketball est une discipline à "dominante jeune", c'est à dire pratiquée fortement par les jeunes de moins de 19 ans. Ce sport, jusqu'ici surtout populaire aux Etats-Unis et dans une moindre mesure en Espagne prend une part de plus en plus importante dans le paysage sportif français. En effet, les séries américaines, les "street" et autres Tony Parker sont bien connus du grand public et mettent en lumière le basket. Le nombre de licenciés augmente, ces derniers sont attirés par sa popularité, son côté impressionnant et spectaculaire ; ou déçus par d'autres sports comme le football dont la réputation se ternit peu à peu. En 2009, la Fédération Française de Football a délivré 2 225 595 licences mais a, tout de même, enregistré une baisse de 2,5 % en un an.

En pleine expansion le basket mise également sur l'attirance provoquée par la finale obtenue au Championnat d'Europe par l'Equipe de France emmenée par les biens connus Tony Parler, Joakim Noah, Boris Diaw et Nicolas Batum. La génération dorée espère continuer son parcours par une bonne place aux Jeux Olympiques de Londres dans les prochains mois. L'aubaine s'est présentée lorsque le lock-out de la NBA s'est prolongé et a obligé aux stars internationales de l'Equipe de France de venir en Pro A (le championnat français) pour le développer dans le but d'attirer les médias et les fans. L'ASVEL, Nancy et Bordeaux ont donc vu leurs salles se remplir et leurs recettes grandir le temps de quelques mois mais toute cette excitation a chuté d'un seul coup lors de l'annonce de la reprise du championnat américain (la NBA) et le départ de Tony Parker et consorts.

Les jeunes ne sont donc pas insensibles à l'attrait du basket mais les adultes, génération qui a déjà choisie son sport favori, continuent à s'inscrire, eux et leurs enfants, à des sports très populaires comme le football. Pour pouvoir augmenter, toujours plus, le nombre de licenciés la Fédération Française va devoir également viser le public adulte qui influence le choix du sport de leurs descendants.

 

Le basket deviendra-t-il le futur premier sport français ?

Seul l'avenir, qui dépendra des performances de l'Equipe de France et de la médiatisation des championnats français et américains, nous le dira.

 

 

 

Par Corentin V.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site